Les Eléphants de Côte d’Ivoire se sont imposés samedi après-midi face au Maroc, dans un match équilibré où les Lions de l’Atlas ont manqué de réalisme devant la cage. Après avoir inscrit un but sur pénalty en première période, les Ivoiriens ont attendu les Marocains pour les prendre en contre, sans que ni les uns ni les autres ne parviennent à trouver la faille.


La Côte d’Ivoire a parfaitement débuté la Coupe d’Afrique des Nations en remportant son premier match face à l’un de ses principaux adversaires du groupe B, le Maroc, 1-O. Didier Drogba a inscrit le but victorieux sur pénalty, en première mi-temps, alors que la rencontre était équilibrée. Forts de cette avance, les Eléphants ont attendu en deuxième période des Marocains peu inspirés devant la cage.

Drogba sur pénalty

Les coéquipiers de Nourredine Naybet avaient pourtant bien entamé le match en occupant pendant cinq minutes le côté droit ivoirien. La meilleure occasion marocaine du permier quart d’heure intervient à la dixième minute sur un centre de la gauche de Moha que Marwane Chamakh, seul au point de pénalty, place un brin trop à gauche du but adverse. La première alerte ivoirienne intervient à la vingt-cinquième minute, lorsque Akalé déboule côté gauche mais pousse trop son ballon en rentrant dans la surface de réparation marocaine et bute sur Lamyaghri. Le portier marocain dégage la balle sur Drogba, dont la tête décroisée est repoussée sur sa ligne par El Kharkouri.

La réponse des Lions est immédiate. A la 27è, Moha lance une action côté gauche, centre pour le Bordelais Chamakh, qui contrôle de la poitrine et remet à Safri. Le milieu de terrain dévie en première intention pour Hadji, seul côté droit, qui conclut la belle action par un tir à ras de terre qui effleure le poteau gauche du portier ivoirien, Jean-Jacques Tizié. Le Nantais Emerse Faé se charge de répondre en perçant à la 37è le milieu de terrain marocain par la droite. Il sert magistralement Didier Drogba dans la profondeur, qui semble prendre le dessus sur ses deux défenseurs et s’écroule à l’entrée de la surface, accroché par Regragui. Penalty. Le buteur ivoirien se fait justice en plaçant un tir puissant et parfaitement placé sur la droite de Lamyarghi, qui bien que parti du bon côté, ne peut rien faire. Deux minutes plus tard, les Marocains obtiennent un coup franc à l’entrée de la surface ivorienne. Le tir d’El Karkouri est dévié, obligeant Tizié à un arrêt réflexe. Les Marocains insistent pour égaliser avant la mi-temps, notamment par une tête piquée de Chamakh à la 43è, mais sans succès.

Les Lions se piquent sur la défense des Eléphants

Alors qu’on attend des Lions agressifs pour la reprise, ces derniers se contentent de balancer de longs ballons sur les attaquants, notamment sur la tête de Chamakh. Mais ils ne parviennent pas à inquiéter les athlétiques Ivoiriens, qui les attendent pour partir en contre. A la 52è, Youssef Hadji, à deux mètres de la cage ivoirienne, reprend au-dessus un puissant corner tiré de la gauche. Les Eléphants repliés en défense parviennent ainsi à passer le premier quart d’heure sans dommage. Didier Drogba, pesant en attaque mais également actif en défense, est remplacé à la 65è par Arouna Koné.

Les Ivoiriens placent un contre par la droite que l’Auxerrois Akalé, au point de pénalty, conclut par un tir écrasé sur le portier marocain après avoir effacé son défenseur direct. Les Marocains impuissants sur corner et sur les centres, Youssef Haji décide de tenter sa chance de loin. Excentré côté gauche, il place le ballon sur son pied droit pour décocher d’une vingtaine de mètres une frappe magnifique. Tout le monde pense qu’il a accroché la lucarne droite, mais le ballon est passé derrière. Bonaventure Kalou, peu en vue, est remplacé à la 75è par le Niçois Bakari Koné, qui permet aux Eléphants de mieux faire circuler la balle au milieu de terrain.

Les Marocains tentent le tout pour le tout dans les dernières minutes en remplaçant Kharja par Boussaboun, puis Moha, très actif dans son couloir gauche, par le jeune lillois Aboucherrouane. Sans plus de réussite que pendant les 80 minutes précédentes. La Côte d’Ivoire remporte un match important dans ce groupe où la qualification se jouera entre trois grands d’Afrique. Ils rejoignent l’Egypte, vainqueur vendredi soir de la Libye 3-0. Le Maroc n’a déjà plus droit à l’erreur.