S’ils connaissent des débuts de saison à l’opposé l’un de l’autre, Abdelaziz Barrada jouant régulièrement avec Marseille et Younes Belhanda ayant vu son temps de jeu réduit au Dynamo Kiev, les deux milieux ont en revanche un point commun : leur absence de la sélection du Maroc. Une situation qui pourrait être amenée à changer dans les prochaines semaines.


Régulièrement appelés en sélection du Maroc au moment de la prise de fonctions de Badou Zaki, Abdelaziz Barrada et Younes Belhanda ont progressivement disparu des radars pour finir par ne plus être convoqués par le sélectionneur. Si le Marseillais a eu des « circonstances atténuantes » compte tenu de sa longue blessure la saison dernière sur les bords de la Canebière, l’absence de l’ancien Montpelliérain intrigue plus. Lors des quatre derniers matches du Maroc, le milieu de terrain n’a pas fait partie de la liste finale des Lions de l’Atlas.

Situation à laquelle le joueur du Dynamo Kiev ne trouve pas de justification, alors qu’il entretient de bonnes relations avec Zaki. « Depuis qu’il ne m’a plus retenu, il ne m’a pas rappelé. Il n’y a pas de problèmes entre lui et moi. Il estime sans doute que je ne suis pas utile, donc c’est pour cela qu’il ne me convoque pas« , a confié l’ancien de Montpellier dans un entretien avec Mountakhab.net. « Si le coach doit m’appeler il m’appellera, s’il ne m’appelle pas c’est comme ça« , conclut-il un brin fataliste.

Barrada : « On a pu repartir sur de bonnes bases« 

La donne est en revanche plus favorable du côté de Barrada, qui n’avait pas manqué de faire part de sa déception après avoir été oublié par Badou Zaki pour la rencontre face à Sao Tomé et Principe en début de mois. Le Marseillais a rencontré son sélectionneur lundi, et la discussion a visiblement été fructueuse. « J’ai vraiment été très content de le voir. Cette rencontre nous a fait du bien, on a pu discuter, mettre les choses à plat et partir sur de bonnes bases« , avance le Marseillais au micro de Radiomars.

« C’est vrai que la saison passée, j’ai eu des pépins physiques qui m’ont empêché de venir en équipe nationale« , rappelle-t-il, tout en se montrant optimiste pour la suite. « Je lui ai rappelé toute mon envie de venir en équipe nationale et j’espère être au rendez-vous pour la prochaine sélection« . Réponse dans une quinzaine de jours avec la liste des convoqués pour les amicaux contre la Côte d’Ivoire et la Guinée.