Youssef En-Nesyri, Maroc

Déjà confronté aux forfaits d’Adam Masina, Imran Louza et de Tarik Tissoudali, le Maroc continue de retenir son souffle pour ses blessés à 21 jours du coup d’envoi de la Coupe du monde 2022. Et les nouvelles ne sont pas forcément très encourageantes pour le jeune ailier Abdessamad Ezzalzouli. Touché à la cuisse droite lors du mach contre Gérone (1-1) le week-end dernier, le joueur prêté à Ossasuna par le FC Barcelone ne rejouera pas avant le Mondial !

«Abde est un joueur unique pour nous. Il a beaucoup apporté depuis son arrivée. Malheureusement, nous ne pourrons pas compter sur lui jusqu'à la trêve internationale. Nous espérons qu'il pourra jouer la Coupe du monde avec le Maroc», a prudemment commenté son entraîneur Jagoba Arrasate samedi en conférence de presse.

En-Nesyri rétabli dans une semaine ?

Du côté du FC Séville, la tendance semble un peu plus positive pour l’avant-centre titulaire des Lions de l’Atlas, Youssef En-Nesyri, touché aux ischio-jambiers contre Copenhague (3-0) mardi en Ligue des champions. «Sa blessure n’est pas si importante, mais cela lui prendra, espérons-le, une semaine, et nous verrons son évolution», a commenté son coach Jorge Sampaoli.

Enfin rien de grave concernant le gardien sévillan Yassine Bounou. Également touché aux ischio-jambiers et absent à l’entraînement vendredi, le portier figurait sur la feuille de match samedi face au Rayo Vallecano (0-1), même s’il est resté sur le banc. Toujours au rayon bonnes nouvelles, rappelons que Nayef Aguerd, longtemps blessé, vient de disputer ses 76 premières minutes de la saison jeudi en Ligue Europa Conférence contre Silkeborg (1-0).