Maroc : Regragui compte ses blessés

Le Maroc affrontera l'Angola et la Mauritanie en amical lors de la prochaine fenêtre internationale de mars. Avec un effectif décimé ? La question se pose légitimement au sein des rangs des Lions de l'Atlas, qui voient plusieurs de leurs éléments actuellement contraints de ne plus fouler les pelouses en raison de blessures. 

Dernier en date à avoir rejoint l'infirmerie ? Ismaël Saibari. Le jeune milieu de terrain du PSV Eindhoven (23 ans) a dû quitter prématurément la pelouse mardi face au Borussia Dortmund en Ligue des Champions (1-1), et les résultats des examens médicaux sont attendus avec impatience. Outre Saibari, deux figures de proue de la sélection marocaine, Sofiane Boufal (Al-Rayyan) et Hakim Ziyech (Galatasaray), sont également sur la touche. Les deux joueurs, blessés lors de la CAN 2023, n'ont pas encore rejoué en club, laissant planer le doute sur leur participation au rassemblement de mars. Enfin, le latéral polyvalent du Bayern Munich, Noussair Mazraoui, a été victime d'une déchirure à la cuisse gauche, avec un temps de récupération estimé à un minimum de trois semaines.

Un timing opportun ?

Il convient toutefois de relativiser. D'une part, le mois à venir offre un laps de temps suffisant pour que plusieurs de ces blessés (voir tous) puissent se rétablir et retrouver leur forme optimale. Les staffs médicaux sont à pied d'œuvre pour accélérer le processus de guérison et leur permettre un retour en force sur le terrain. D'autre part, ces rencontres étant amicales, elles sont d'une importance forcément plus faible que lorsqu'il s'agit d'éliminatoires ou de compétition officielle. Elles peuvent même permettre à Regragui, qui doit effectuer une tournée en Europe, d'expérimenter de nouvelles configurations et d'intégrer de nouveaux talents (la pépite Brahim Diaz ?) au sein de l'équipe.

Maroc : Regragui compte ses blessés
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.