Rachid Alioui va encore devoir prendre son mal en patience… Au sortir d’une saison pleine avec Nîmes en Ligue 2 (17 buts), l’attaquant avait été victime d’une rupture d’un tendon de l’ischio-jambier en mai dernier. Cette blessure avait contraint l’international marocain à renoncer au Mondial 2018 alors qu’il avait une carte à jouer. Et malheureusement le Lion de l’Atlas va encore devoir patienter avant de voir le bout du tunnel…

« Il poursuit sa reprise. Je pense qu’on ne comptera pas sur lui dans le groupe avant novembre« , a expliqué l’entraîneur de Nîmes, Bernard Blaquart, lundi sur les ondes de RMC. « Et certainement qu’il ne sera pas prêt, pas à 100% avant début 2019. C’est une sacrée blessure, très rare, et c’est en frappant dans un ballon, ce qui est un de ses points forts. Tout se passe bien mais il faut du temps. »