Maroc-RDC : Bounou charge Mbemba !

Près d'un mois après, l'altercation générale ayant éclaté entre les sélections du Maroc et la RD Congo à la CAN 2023 continue de faire couler beaucoup d'encre.

Elle avait captivé l’attention en clôture de la deuxième journée de groupes, l’échauffourée de la fin du match Maroc-RDC (1-1), déclenchée par un accrochage entre le sélectionneur Walid Regragui et le capitaine des Léopards Chancel Mbemba. Regragui avait été sanctionné dans la foulée, au même titre que les deux fédérations, avant d’être blanchi par la Confédération africaine de football (CAF).

Pratiquement un mois après l’opposition, le gardien marocain Yassine Bounou est revenu dans Colinterview sur les causes, en pointant du doigt ce qu’il décrit comme un comportement antisportif de Chancel Mbemba. “Youssef En-Nesyri me disait que pendant tout le match il (Mbemba) ne faisait que l’insulter mais il ne lui a pas répondu. Après il disait à ses coéquipiers d’aller blesser Ounahi, de lui rentrer dur dedans”, a révélé le portier d’Al-Hilal dans un extrait vidéo relayé sur X (anciennement Twitter).

Bounou accusé de mensonges

Des déclarations prises avec de grosses pincettes par bon nombre d’internautes. Certains jettent un doute sur la compétence de Bounou à comprendre le lingala – langue congolaise – parlé par les Léopards et interrogent sur l’intérêt du défenseur à souhaiter la blessure de son coéquipier à l’OM. D’autres vont parfois jusqu’à accuser le meilleur gardien africain en titre de mensonges.

Quoi qu’il en soit, Mbemba a été appelé à livrer sa version. Pas sûr que l’intéressé réponde favorablement néanmoins. En attendant, la polémique poursuit, elle, son bout de chemin.

Maroc-RDC : Bounou charge Mbemba !
Prudence Ahanogbe