Maroc : Regragui s’enflamme pour 2 joueurs d’avenir

Présent en conférence de presse lundi en marge du match contre le Congo ce mardi à Agadir (4e journée des éliminatoires du Mondial 2026), le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, a évoqué la nouvelle génération des Lions de l'Atlas et en particulier deux éléments à très fort potentiel.

Construire une équipe nationale qui tienne la route, ce n'est pas simplement un assemblage de stars. La majorité des entraîneurs vous le diront, et Walid Regragui en fait évidemment partie. “Le plus important est l’équilibre du groupe“, a d'abord rappelé le technicien, ajoutant que si “un joueur est capable de donner une qualité technique“, il “l’intègre sans hésitation“. Par ces mots, on peut comprendre que peu importe l'âge et le pedigree d'un joueur, ses facultés techniques sont indispensables pour intégrer les rangs des Lions de l'Atlas.

La relève est là !

Eliesse Ben Seghir a clairement ce profil. Jeune (19 ans, 3 capes et 1 but) et peu expérimenté – le pensionnaire de l'AS Monaco n'a même pas une saison pleine en Ligue 1 dans les pattes, mais son profil de joueur feu-follet et technique a réussi à séduire Regragui. “Il nous donne plus d’équilibre en attaque. Avec lui nous disposons de plus d’options au niveau offensif“, a vanté le sélectionneur au sujet du Monégasque, buteur contre la Zambie (2-1) vendredi dernier lors de la 3e journée des qualifications.

Autre élément jeune et prometteur, mais un cran plus bas sur le terrain : Oussama El Azzouzi (23 ans, 3 capes). Le milieu défensif de Bologne en Serie A a clairement le profil pour régner dans l'entrejeu marocain, et Regragui en a bien conscience. “Un joueur d’avenir pour l’équipe nationale et avec la présence de Sofiane Amrabat, on aura une intensité athlétique qui fera certainement la différence“. Après de tels éloges, il ne serait pas étonnant de voir les deux jeunes talents enchaîner une deuxième titularisation consécutive ce mardi.

Maroc : Regragui s’enflamme pour 2 joueurs d’avenir
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.