Maroc : Regragui fait une révélation sur la polémique Ziyech

Présent ce lundi en conférence de presse, le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, est revenu sur le cas Hakim Ziyech, actuellement dans la tourmente au point même qu'une rumeur indiquant qu'il avait quitté le groupe avait émergé. Elle a depuis été démentie, mais le mal est fait. 

L'ex-joueur de Chelsea était sorti particulièrement énervé vendredi contre la Zambie (2-1), lors de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Premier buteur de la rencontre sur penalty dès la 6e minute de jeu, le trentenaire avait été remplacé à la 64e minute pour laisser sa place à Soufiane Rahimi. Le Marocain était alors sorti du terrain le visage crispé. C'est peu de dire que le récent champion de Turquie avec Galatasaray n'avait pas apprécié cette sortie, n'hésitant pas à lever les bras à plusieurs reprises et finissant même par jeter ses crampons sous le coup de la colère, alors qu'il venait juste de s'asseoir sur le banc de touche.

Alors forcément, les commentaires négatifs à son égard ont pullulé sur les réseaux sociaux, et Walid Regragui, qui avait tenté d'apaiser cette “affaire” en conférence de presse d'après-match, a de nouveau réagi. Le sélectionneur marocain a ainsi confié qu'”à la fin du match, Hakim Ziyech s'est excusé auprès de tout le vestiaire pour son mauvais geste“. Faute avouée, faute à moitié pardonnée ?

“Il n’y a pas de problème de discipline”

En maintenant sa confiance à Hakim Ziyech (31 ans), de plus en plus contesté en sélection marocaine et auteur d'une prestation bien moyenne vendredi en plus de son coup de sang, Walid Regragui est accusé de faire du favoritisme envers les cadres de longue date. Le demi-finaliste du Mondial 2022 refuse ces accusations.

Tous les joueurs convoqués le méritent. Ils veulent tous gagner et font tout pour le faire“, a-t-il tenu à clarifier, ajoutant au passage qu'”il n’y a pas de problème de discipline au sein de l’équipe nationale“. Les choix du technicien seront tout de même scrutés avec attention mardi au Grand Stade d’Agadir face au Congo Brazzaville, à l'occasion de la 4e journée des qualifications.

Maroc : Regragui fait une révélation sur la polémique Ziyech
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.