Maroc-Taoussi : “Je suis le seul responsable de mes choix”

Attendue par tous les supporters de l'équipe nationale du Maroc, la liste des joueurs retenus pour la CAN 2013 qui va débuter le 19 janvier en Afrique du Sud a été dévoilée ce mercredi par le sélectionneur Rachid Taoussi. Une liste de 24 éléments, annoncée par le technicien lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a tenu à expliquer ses choix, évoquer le préparation de l'équipe, mais aussi faire le point sur certaines affaires qui ont fait la Une des médias sportifs. Extraits.


Depuis sa prise de fonctions à la tête de la sélection du Maroc à la veille du match retour des éliminatoires de la CAN 2013 face au Mozambique, Rachid Taoussi a su insuffler une nouvelle dynamique aux Lions de l'Atlas. Entre l'appel de nouveaux joueurs et la mise au placard de certains éléments, le nouvel homme fort de l'équipe a très vite imposé ses méthodes de travail et surtout apporté un nouveau style et une nouvelle philosophie en total décalage avec son prédécesseur, Eric Gerets. Elle s'est vérifiée dès sa première liste, avec l'appel de plus de joueurs issus de la Botola Pro, le championnat local. Ils sont d'ailleurs neuf au sein de la sélection dévoilée ce jeudi à Rabat, dont les trois gardiens, Lamyaghri (WAC), Zniti (MAS), Askari (Raja Casablanca).

Un choix justifié par le sélectionneur par le fait que “ce sont tous les trois des gardiens de très bon niveau, qui brillent dans le championnat“, avant d'expliquer de façon plus générale qu'il préfère donner sa chance à “des joueurs qui jouent très régulièrement au sein du championnat“. Autre nouveauté dans cette équipe, la sélection de plus de joueurs à vocation offensive. Sur les 24 éléments retenus pour le moment, ils sont trois gardiens, sept défenseurs, sept milieux de terrain classiques et sept milieux offensifs et attaquants. Une équipe plus équilibrée, là où Gerets ne retenait souvent que deux seuls véritables attaquants, et expliquée par le fait que Taoussi ambitionne un bon parcours en Afrique du Sud. “L'objectif principal pour cette CAN 2013 est de sortir des poules. Après, l'appétit vient en mangeant et on prendra match par match “, a-t-il prévenu lors de son point presse.

Couper court à la polémique sur Taarabt

Les joueurs ont déjà été informés des attentes placées en leur sélectionneur lors de sa tournée européenne. Accompagné de plusieurs membres de son staff, Taoussi s'est rendu mi-décembre auprès de plusieurs joueurs de l'équipe pour s'enquérir de le état de forme mais aussi et surtout les informer sur le programme qui les attendait“. L'occasion pour lui aussi d'échanger avec eux et de “jauger la motivation des uns et des autres“. Attendu pour donner plus d'explications sur la désormais nouvelle “affaire Taarabt”, qui a déclaré mardi que certains membres de la Fédération ne voulaient pas le voir être sélectionné pour aller à la CAN 2013, Taoussi s'est voulu clair. “Je suis le seul responsable du choix des joueurs et il n'y a aucune pression sur moi au niveau des sélections“, a-t-il martelé. De quoi balayer les soupçons de lobbying évoqués par le milieu de terrain des Queens Park Rangers.

A l'image du conflit qui avait opposé Gerets à Taarabt, l'ancien Lensois semble être en froid pour un bon moment avec son sélectionneur, qui a déploré son “manque de patriotisme“. L'affaire est en tout cas entendue pour Taoussi, qui est déjà tourné vers la CAN 2013 et attend de pouvoir réunir tout son groupe. Le départ de la délégation officielle de Casablanca est prévu dès le 2 janvier, avant un passage par Paris où tous les joueurs qui évoluent en Europe son attendus. Les Lions de l'Atlas prendront ensuite la direction de l'Afrique du Sud et du Cap, pour “permettre à l'équipe de s'adapter au climat local et à l'environnement“, a expliqué le technicien, qui a également rappelé que deux matchs de préparation sont prévus face Zambie, le 8 janvier, puis la Namibie, le 12. Place au jeu désormais.

Avatar photo
Malick Bamba