Scène invraisemblable mercredi à l’occasion du match opposant le Wydad Temara au KAC Kénitra en D2 marocaine. Alors que l’on jouait la 23e minute, les forces de l’ordre sont tout simplement rentrées sur le terrain pour procéder à l’interruption du match ! En cause : la présence de 4 cas positifs au coronavirus parmi l’équipe visiteuse.

Comment a-t-on pu en arriver à ce scénario rocambolesque ? Visiblement la faute revient au club de Kénitra, qui a omis de communiquer le résultat des tests. Une défaillance que les autorités marocaines vont devoir corriger à l’avenir sous peine de renvoyer une très mauvaise image…