MC Alger : fin de série pour Belaïli !

Le Mouloudia d'Alger a brillamment remporté son match vendredi en battant le NC Magra sur un score de 4-0 lors de la 8e journée du championnat algérien.

Pour la première fois depuis son retour en Algérie cet été,  Youcef Belaili n'a pas trouvé le chemin des filets après avoir marqué lors de 7 matchs consécutifs ! Malgré la fin de cette folle série, l'ailier de 31 ans a livré une performance exceptionnelle, en fournissant deux passes décisives à Bayazid (6e, 37e). Les deux autres buts du MCA ont été inscrits par Naidj (23e) et Merzougui (81e).

Des stats à couper le souffle

Les performances de Youcef Belaïli sont tout simplement époustouflantes depuis son arrivée en août dernier après la fin de son aventure en eau de boudin avec l'AC Ajaccio. Lors du match précédent, l’ailier a marqué un triplé pour la victoire de son équipe contre l’US Souf, permettant à son club de prendre la première place du classement. Avec 10 buts en seulement 8 journées de championnat, il est le meilleur buteur du championnat algérien.

Cette forme exceptionnelle envoie un signal fort au sélectionneur Djamel Belmadi à quelques semaines du début de la Coupe d’Afrique des Nations, prévue le 13 janvier 2024. En novembre dernier, Youcef Belaïli, plus appelé depuis mars, exprimait clairement son désir de revenir en sélection et de participer à la CAN 2023.

« Revenir en sélection est l’objectif numéro 1 pour moi. Je ne désespère jamais pour y effectuer mon come-back. Mon souhait, c’est de disputer la CAN 2023 et revenir de la Côte d’Ivoire avec le trophée africain. Je veux contribuer au troisième titre de l’histoire de la sélection nationale et procurer de la joie aux supporters algériens, comme ce fut le cas en 2019 (victoire finale face au Sénégal) », avait-il lancé. Malgré son absence lors du dernier rassemblement des Verts, le natif d'Oran reste déterminé à faire son retour en équipe nationale.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.