MC Alger : le club sanctionné à cause de Belaïli !

La huitième journée de Ligue 1 algérienne s’est soldée par une victoire aigre-douce du MC Alger.

Vendredi 1er décembre, le leader du championnat algérien, le MC Alger, a tenu son rang à domicile en balayant l’actuel 9e au classement général, le NC Magra, sur le score de 4-0. Comme à l’accoutumée, le Mouloudia a été porté par son meilleur joueur, Youcef Belaïli. S’il n’a pas scoré, mettant donc un coup d’arrêt à sa folle série de sept matches consécutifs avec au moins un but marqué, l’ancien d’Ajaccio a distillé deux passes décisives.

Ce que Belaïli a coûté au MC Alger

Seulement cette nouvelle prestation XXL a été ternie par la sanction de la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel (LFP) en raison de la présence d’Amir Belaili, le jeune fils de Youcef, sur le banc des remplaçants du MCA. Ce qui est contraire au règlement de la Fédération algérienne de football (FAF) puisque seuls les membres du club sont autorisés à pénétrer dans cette zone. Cette présence ayant interrogé sur un deux poids deux mesures en faveur de la star du championnat a valu au club algérois une amende de 100 000 dinars algériens, soit l’équivalent d’un peu plus de 687 euros.

Une modique contrepartie à l’arrivée pour la formation algéroise, au vu de l’apport important du champion d’Afrique 2019 dans l’excellent début de saison des Verts et Rouges. En effet, avec 10 réalisations, le natif d’Oran a marqué près de la moitié des buts de son équipe (26). En outre, il est le meilleur distributeur de caviars de l’effectif, avec une 7e passe décisive délivrée ce jeudi soir contre le Paradou AC (1-0).

MC Alger : le club sanctionné à cause de Belaïli !
Prudence Ahanogbe