48 heures après leurs homologues de l’Olympique de Marseille de l’autre côté de la Méditerranée, les supporters du MC Alger ont malheureusement eux aussi fait le choix de la violence pour exprimer leur colère lundi.

Frustrés par les récentes contre-performances de l’équipe et l’absence de recrues durant le mercato, des dizaines de supporters du «Doyen» s’en sont pris lundi au siège de la Sonatrach, compagnie pétrolière et actionnaire majoritaire du club. Le portail du bâtiment qui abrite les locaux de la société étatique a ainsi été forcé et des fumigènes ont été lancés sur la façade de l’immeuble aux cris de «Libérez le Mouloudia !»

«On condamne avec fermeté ces actes de vandalisme. On considère que leurs auteurs ont été manipulés par des gens qui se reconnaîtront d’eux-mêmes et qui veulent pêcher en eau trouble», a réagi le président du MCA, Abdelnacer Almas, en criant à la manipulation. A l’approche du derby d’Alger programmé dimanche contre l’USMA, la tension est à son comble…