Auteur d’une première saison réussie au Milan AC, Ismaël Bennacer (22 ans) est annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain depuis plusieurs semaines. Outre ses qualités sportives évidentes, le milieu de terrain possède un atout très important aux yeux du club de la capitale : il a en partie été formé en France, à Arles-Avignon, jusqu’à ses 16 ans.

Or, le règlement de l’UEFA pour la Ligue des champions oblige chaque club, sur sa liste de 25 joueurs inscrits, à présenter au moins 8 élements «formés localement» (4 en France et 4 au PSG). Paris n’en possède que 6 actuellement. Bien qu’international algérien, Bennacer est pour sa part considéré comme un joueur «made in France» et entrerait donc dans cette catégorie.

Reste que le Milan n’est pas vendeur et que le seul moyen de s’offrir le meilleur joueur de la CAN 2019 cet été consiste à activer sa clause libératoire de 50 millions d’euros. Plutôt dissuasif…