Comme souvent annoncé possible partant cet été, Kalidou Koulibaly commence à s’impatienter. Alors que Manchester City a effectué une offre de 63 millions d’euros plus 10 millions d’euros de bonus pour le défenseur central, son club de Naples campe sur ses positions et réclame 80 M€.

Dans ce contexte, l’international sénégalais aurait adopté une position forte et demandé à ses dirigeants de baisser son prix et de le laisser partir pour 70 M€, ou, à défaut de le revaloriser, explique La Gazzetta dello Sport. Une chose est sûre : le Lion n’a pas l’intention d’attendre jusqu’au 5 octobre, jour de la clôture du mercato, pour être fixé sur son avenir.