Déjà d’accord sur les termes de son futur contrat avec l’AS Saint-Etienne et annoncé tout proche des Verts ces derniers jours, l’attaquant du Zamalek, Mostafa Mohamed, va-t-il parvenir à ses fins ? Alors que la tendance était très positive, le doute est désormais permis en raison d’un désaccord persistant entre les deux clubs.

D’après Zamalek TV, l’ASSE propose en effet de payer 3,5 millions d’euros dès à présent plus le montant restant en plusieurs fois à partir de l’année prochaine. Cette formule ne convient pas au club cairote qui réclame 5 M€ cash.

Directeur de la cellule de recrutement stéphanoise, Jean-Luc Buisine a confirmé ces divergences auprès du média égyptien FilGoal en rejetant la faute sur les Chevaliers Blancs. «Les négociations se sont arrêtées mais à l’initiative du Zamalek. Le Zamalek avait donné son accord sur les modalités financières du transfert mais il s’est rétracté après cet accord. Nous étions parvenus à un accord pour recruter Mostafa Mohamed sur un contrat qui s’étend sur 4 ans et demi. Le joueur nous a posé des questions sur l’entraîneur Claude Puel, et il est convaincu que ce que ce dernier peut donner une impulsion à sa carrière pour jouer à l’avenir en Premier League. Mais les négociations sont maintenant au point mort», a confié le dirigeant. Reste à savoir s’il s’agit d’un simple coup de frein ou d’un coup d’arrêt définitif…