Metz : les larmes de Lamine Camara

Lancé contre Bordeaux le 15 avril dernier (3-0), Lamine Camara (19 ans) a vu rouge pour la première fois de sa carrière en France samedi.

C’était son deuxième match en professionnel, consécutif qui plus est. Samedi, Lamine Camara prenait place dans le onze de départ de Metz contre Saint-Étienne (3-1) pour la 32e journée de Ligue 2. Aligné en numéro 10 dans le 4-2-3-1 de László Bölöni, comme une semaine plus tôt au stade Saint-Symphorien face aux Girondins de Bordeaux, le double champion CHAN-CAN U20 a fait des misères aux Stéphanois sur la pelouse du Chaudron.

Le pur produit de Génération Foot commençait en délivrant sa première offrande sous les couleurs messines à l’Ivoirien Koffi Kouao qui faisait le break pour les Grenats (0-2, 12e). Le droitier butait ensuite sur Gautier Larsonneur après un crochet sur Léo Pétrot dans la surface (22e). Intenable, il alertait une nouvelle fois le portier des Verts après un enchainement crochet-frappe qui mourait sur le poteau.

Lamine Camara déchante

Mais le jeune Sénégalais allait connaitre une seconde période bien plus compliquée. Camara répondait à la provocation de Mathieu Cafaro en lui faisant un croche-pied. Monsieur Nicolas Rainville sortait sur le coup son carton rouge et renvoyait le natif de Diouloulou aux vestiaires (79e). Celui qui a rejoint la France seulement début avril a alors fondu en larmes quelques minutes plus tard dans les vestiaires. Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, ses coéquipiers essaient de le consoler.

Lamine Camara manquera donc la réception du Paris FC, dans le cadre de la 33e journée. Un gros manque pour le FC Metz qui est à la lutte avec Bordeaux pour la montée en Ligue 1.

Metz : les larmes de Lamine Camara
Prudence Ahanogbe