Amical : le Ghana balayé par le Mexique

À l’occasion de son premier match de la trêve d’octobre, le Ghana s’est incliné devant le Mexique (2-0), dans la nuit de samedi à dimanche, au Bank Of America Stadium de Charlottte, aux États-Unis. Après avoir tenu pendant la première période, les Black Stars ont logiquement craqué en seconde mi-temps, n’opposant que peu de résistance face à la Tri.

Chris Hughton optait pour un 4-2-3-1, avec le capitaine Thomas Partey associé à Stephan Ambrosius en double pivot devant la défense. Mohamed Kudus devait mener le jeu en soutien de l’avant-centre Antoine Semenyo. Jordan Ayew, Inaki Williams et le Lyonnais Ernest Nuamah débutaient sur le banc. En face, le Mexique se présentait en 4-3-3 avec son gardien et capitaine emblématique Guillermo Ochoa dans les cages.

Les premières minutes donnaient lieu à des débats plutôt équilibrés. Passé le quart d’heure de jeu, Joseph Paintsil déposait un corner depuis le coin gauche sur la tête de Partey qui ne parvenait pas à accrocher le cadre (17e). Trois minutes plus tard, Luis Chavez lui répondait par un centre beaucoup moins convaincant traversant la défense (20e).

Si le cuir allait d’un camp à l’autre, la possession demeurait légèrement mexicaine. Sur l’aile gauche, Raul Jimenez centrait à l’aide d’un coup de foulard pour le renvoi de la tête d’Ambrosius. Edson Alvarez, à l’affût aux abords de la surface, reprenait au-dessus de la transversale (30e).

Le Mexique à l’usure

La seconde période était du même acabit que la première. En effet, le Tricolore dominait légèrement et se procurait une nouvelle occasion par Orbelin Pineda. Lancé par une passe lobée dans le dos de la défense, le milieu de l’AEK Athènes contrôlait du bout du pied puis butait sur le gardien. Ambrosius giclait dans la foulée pour dégager in extremis (50e).

La pression sur le camp des Black Stars était de plus en plus importante. Ati Zigi réalisait ainsi une grosse parade suite à une frappe dans la surface (57e). Cependant, le portier du FC Saint-Gall (Suisse) ne pouvait rien sur la frappe croisée d’Hirving Lozano, lequel avait été trouvé sur un coup franc rapidement joué par Luis Chavez (1-0, 57e).

Le Mexique ne baissait pas le pied. En ce sens, l’extérieur du pied d’Uriel Antuna flirtait avec le petit filet, consécutivement à une passe lobée de Chavez (64e). Peu après, Mohammed Kudus tentait de sonner la révolte ghanéenne, mais sa frappe rasante filait à côté du montant gauche d’Ochoa (70e). Finalement, le Mexique faisait le break grâce à Antuna. Le joueur de Cruz Azul profitait d’un boulevard suite à une passe dans le dos de la défense des Black Stars et battait Ati Zigi (2-0, 72e). La reprise en picot de Kudus restait anecdotique (76e).

Le score demeurera inchangé. La bande à Hughton se projette désormais sur son second match, mercredi à Nashville face aux États-Unis, défaits samedi par l’Allemagne (1-3).

Les compos de Mexique-Ghana

Amical : le Ghana balayé par le Mexique
Prudence Ahanogbe