Performant ces derniers mois, le Nigeria constituera l’un des meilleurs espoirs africains au Mondial 2018. Mais les Super Eagles figurent dans le chapeau 4 et ils peuvent donc s’attendre à tomber sur du lourd lors du tirage au sort qui va avoir lieu ce vendredi à 15h GMT à Moscou. Pour le sélectionneur du 8e de finaliste de la précédente édition, Gernot Rohr, pas de crainte à avoir.

« Il n’y a pas d’appréhension. Toutes les équipes présentes, sauf la Russie, sont passées par les éliminatoires. Elles ont toutes joué des rencontres difficiles, donc aucune d’entre elles ne peut être qualifiée de faible Pour figurer parmi les meilleurs, il faut battre des équipes plus fortes et même les plus fortes. Chaque équipe a le droit de rêver« , a dédramatisé le technicien franco-allemand, pour l’AFP.