Auteur du 2e but du Sénégal dimanche face au Japon (2-2), Moussa Wagué est entré dans l’histoire de la Coupe du monde. En effet, à 19 ans et 263 jours, le latéral droit est devenu le plus jeune buteur africain en phase finale de la compétition ! Le sociétaire du KAS Eupen efface des tablettes le record du Ghanéen Haminu Draman qui avait 20 ans et 82 jours lorsqu’il a marqué face aux Etats-Unis en 2006. Une très belle histoire pour un joueur qui n’était pas du tout attendu comme titulaire avant le coup d’envoi du Mondial !