Mondial 2022 (Q) : le point du bonheur pour le Nigeria

Qualifié pour les trois dernières Coupes du monde, le Nigeria se donne les moyens de répondre à nouveau présent en 2022. Les Super Eagles ont validé leur billet pour les barrages malgré leur match nul concédé à domicile face au Cap-Vert (1-1) ce mardi au
Teslim Balogun Stadium de Lagos à l’occasion de la 6e journée du groupe C des éliminatoires. Les Requins Bleus étaient en effet dans l’obligation de s’imposer tandis qu’un match nul suffisait aux hommes de Gernot Rohr.

La partie ne pouvait pas mieux commencer pour les Nigérians. Dès la 1ère minute, Osimhen ouvrait en effet le score en profitant d’une déviation involontaire de Lopes sur un coup franc de Moses Simon (1-0, 1ère). La joie était toutefois de très courte durée car Stopira égalisait presque aussitôt en se jetant à bout portant sur un corner de Rocha sur lequel la défense des Super Eagles se montrait particulièrement passive (1-1, 5e).

Derrière, les triples champions d’Afrique poussaient pour reprendre les devants, mais personne ne coupait la remise de la tête d’Osimhen à bout portant, tandis que Vozinha sortait le grand jeu pour détourner la frappe d’Aribo puis le coup franc vicieux de Simon avant la pause. Moins remuants en seconde période, les Nigérians laissaient un peu d’espoir au Cap-Vert pour revenir, mais les hommes de Bubista n’en profitaient pas et c’est donc le Nigeria qui passe. Dans l'autre match du groupe, le Liberia a disposé de la Centrafrique (3-1) pour coiffer les Fauves sur le fil à la 3e place.

Le classement final : Nigeria 13 points, Cap Vert 11 pts, Liberia 6 pts, Centrafrique 4 pts

Les compositions de départ

257571914 4326192750823051 1219838289276358041 n

258219633 940372663259604 3653882235120547307 n

Mondial 2022 (Q) : le point du bonheur pour le Nigeria
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.