Le Sénégal et le Nigeria, les deux représentants africains, ont raté leur entrée au Mondial de Beach Soccer qui se dispute actuellement au Paraguay.

Au terme d’une course-poursuite avec la Russie, les Sénégalais se sont inclinés d’une courte tête en toute fin de partie (7-8) après avoir même mené au score. Ce résultat face à un double champion du monde reste malgré tout encourageant. Malgré le scénario frustrant, les Lions devront évacuer leur déception dimanche face au Bélarus, qui a réussi ses débuts contre les Emirats Arabes Unis (5-1).

De son côté, le Nigeria n’aura fait illusion face au Portugal que durant une mi-temps, Abu Azeez ouvrant même le score en fin de première période. Derrière, les Super Sand Eagles ont complètement subi la déferlante lusitanienne, sombrant 10-1. Réaction attendue dimanche contre Oman qui a lui aussi chuté lourdement pour son entrée face au Brésil (8-2).

Les buteurs