A la lutte pour ne pas descendre en Ligue 2 à l’issue de la saison avec Nancy, Benjamin Moukandjo espère que son équipe va réussir à se maintenir en Ligue 1. Pour l’attaquant, qui a déjà connu les affres de la relégation avec Monaco en 2011, il est impératif de ne pas revivre ce cuachemar. « J’ai vu des mecs pleurer. Ce sont des choses qu’on n’a pas envie de revivre« , explique l’international camerounais dans les colonnes de L’Equipe, avant de poursuivre : « À Nancy, j’ai compris que ce n’était pas seulement un club de foot mais aussi une entreprise avec des familles à faire vivre. Si on arrive à se maintenir, je m’en souviendrais toute ma vie. Je ne dis pas que c’est comme gagner un championnat mais il y a un peu de cela quand même. » Nancy compte pour le moment toujours son petit point d’avance sur la zone de relégation.