José Anigo est au centre de toutes les attentions. Recruteur de l’OM en Afrique, l’ancien entraîneur du club phocéen a récemment vu son nom circuler du côté de l’Espérance de Tunis, la presse locale allant jusqu’à évoquer un accord entre les deux parties. « Je ne sais pas où est-ce que les gens ont pris cette information, mais elle est complètement erronée et fausse« , dément l’intéressé dans les colonnes de Stades. S’il reconnaît avoir « pas mal de contacts« , José Anigo avoue qu’une piste l’intéresse en particulier. « J’ai effectivement déposé officiellement ma candidature pour diriger l’équipe nationale de la Côte d’Ivoire« , confirme le technicien, qui se verrait bien succéder à Hervé Renard. « J’attends toujours le retour des dirigeants. Ils n’ont jusqu’ici pas encore réagi« , explique-t-il, « j’ai un challenge sportif personnel. Je veux montrer aux gens que je peux travailler et réussir ailleurs qu’à Marseille. Aujourd’hui, une équipe comme celle de la Côte d’Ivoire pourrait me permettre de franchir des paliers.«