Les jours passent, mais l’Olympique de Marseille n’oublie pas M’Baye Niang. En début de semaine, la presse locale assurait ainsi que l’entraîneur phocéen André Villas-Boas maintient un contact régulier avec l’attaquant de Rennes pour le rassurer quant à la possibilité de le recruter cet été. De son côté, le président du club breton, Nicolas Holveck, reste sur la même ligne de conduite et assure que l’OM n’a pas entamé les démarches en vue de négocier le transfert du Sénégalais.

«Encore une fois, il n’y a pas eu d’appel de Marseille», a coupé court le dirigeant ce vendredi dans les colonnes de L’Equipe. Une confirmation que ce dossier, présenté comme la priorité offensive de l’OM, risque de prendre beaucoup de temps avant d’éventuellement se décanter. En effet, le 2e du dernier exercice de Ligue 1 devra vendre afin de dégager les liquidités nécessaires à son recrutement, estimé entre 15 et 20 millions d’euros.

D’où la piste menant à l’Algérien Islam Slimani (Leicester, rentré de prêt de Monaco), disponible pour 10 M€ et évoqué ces derniers jours comme plan B sur la Canebière…