Ancien agent de joueur, Pape Diouf, décédé mardi des suites du coronavirus, a géré la carrière de plusieurs gloires africaines, dont Abedi Pelé. Dans une interview en duplex accordée à beIN Sports, l’ancien attaquant de l’Olympique de Marseille a exprimé toute sa gratitude au défunt, qui a notamment accueilli ses enfants, André et Jordan Ayew, à leur arrivée en France. A la fin de son intervention, l’ex-international ghanéen, sous le choc, n’a pu contenir son émotion en raison des circonstances très particulières de ce décès.

«Le gros problème pour moi et ma famille, c’est qu’avec ce virus, on ne peut pas être proches de sa famille, ni être à côté, pour le voir partir, lui dire aurevoir, c’est la chose la plus difficile pour moi», a confié Abedi Pelé avant de fondre en larmes.

Pape Diouf a été inhumé mercredi au cimetière musulman de Yoff à Dakar au Sénégal dans la stricte intimité familiale.