Ce mercredi, la Ligue portugaise de football a publié la liste des sanctions financières prononcées envers le club du Vitoria Guimaraes suite aux multiples incidents survenus lors du match face au FC Porto (1-2) le 16 février dernier. Cette rencontre avait notamment été ternie par des cris racistes en direction de l’attaquant des Dragons, Moussa Marega, qui, écœuré, avait décidé de quitter le terrain à la 71e minute.

Pour ces chants racistes, Guimarães écope d’une amende de… 714 euros, a annoncé la Ligue. Il s’agit d’un montant ridicule surtout, qu’à titre de comparaison, le club s’est vu infliger des sanctions plus lourdes pour des faits nettement moins graves comme l’utilisation d’engins pyrotechniques (4 017 €). Consterné, Marega a réagi sur Instagram en écrivant avec ironie : «Non ! C’est beaucoup ! Je peux payer pour eux ???»

La Ligue a toutefois confirmé qu’une procédure disciplinaire était bien en cours concernant ces insultes racistes et celle-ci devrait déboucher sur des sanctions nettement plus sévères. C’est du moins ce qu’on ose espérer…

Image