A peine la première journée du championnat congolais s’est elle achevée, que la crise couve déjà. Sept clubs de division 1 ont en effet été provisoirement suspendus lundi par le comité de gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot) pour ne pas s’être acquittés de leurs frais d’engagement dans le championnat. Les équipes concernées sont l’AC Capaco de Beni, l’El Dorado de Bunia, le CS Makiso de Kisangani, l’AS Nika de Kisangani, l’AC Nkoy Bilombe de Kindu, l’US Tshinkunku de Kananga et l’AS Vutuka de Kikwit. Elles seront suspendues et perdront leurs matches par forfait tant qu’elles ne se seront pas acquittées de 5 000 dollars pour les clubs autonomes et 7 500 dollars pour les clubs corporatistes. La deuxième journée est prévue le week-end prochain.