Crédits photo : TP Mazembe

Le football congolais est en deuil. Ancien milieu offensif et attaquant, Emeka Esanga, dit «Mamale,» est décédé jeudi à l’âge de 42 ans à l’hôpital suite à des problèmes respiratoires, indique la presse locale. International entre 1996 et 2001, son principal fait d’armes restera sa médaille de bronze décrochée à la CAN 1998 avec les Léopards.

Révélé avec le DC Motema Pembe, dont il fut l’un des joueurs emblématiques, Emeka Esanga s’est ensuite exporté en Corée du Sud avec Pohang Steelers avant de découvrir l’Europe et la Belgique (Charleroi puis Lokeren) tout en effectuant des passages en Afrique du Sud, notamment au Kaizer Chiefs, et en Angola, notamment à 1º de Agosto, et en Israël. Il avait également effectué un retour au pays au TP Mazembe au milieu de sa carrière, avant de boucler la boucle en raccrochant les crampons avec le DCMP en 2011.

Le défunt devait suivre une formation de licence fédérale des entraîneurs organisée par la direction technique nationale de la Fédération Congolaise de Football. Il est malheureusement parti beaucoup trop tôt…