Coupe du monde 2026 (Q) : “la victoire est certaine”, la RDC persuadée de récupérer 3 points sur tapis vert !

Battue (0-1) par le Soudan lors de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 le 19 novembre dernier, la RD Congo serait en passe de récupérer les trois points sur tapis vert, selon la Fédération congolaise de football association (Fecofa). 

Pour rappel, la Fecofa a déposé une réserve auprès de la Fifa concernant l'irrégularité supposée du joueur soudanais, Jusif Ali. Ce dernier est entré en jeu à la 86e minute à Benghazi, en Libye, lors du match perdu par la RD Congo contre les Crocodiles du Nil. Selon la Fecofa, Jusif Ali aurait présenté un passeport finlandais, ne disposant pas d'un passeport soudanais et n'étant donc pas éligible pour participer à cette rencontre, malgré l'autorisation préalable de la FIFA à son changement de nationalité sportive. La Fecofa estime que l'aval de la Fifa devait être entériné par l'obtention du passeport soudanais, conformément au règlement, permettant au joueur du FC Lahti en Finlande de représenter les Crocodiles du Nil.

Un recours “en bonne voie” ?

Me Innocent Kibundulu, secrétaire général du comité de normalisation de la Fecofa, a ainsi déclaré auprès de l'agence Adiac : « Le recours de la Fecofa en contestation contre l’alignement du joueur soudanais, Jusif Ali, introduit auprès de la Fédération internationale de football association, depuis le 20 novembre, soit 24 heures après le match les Crocodiles du Nil – les Léopards, est sur la bonne voie et la victoire est certaine ».

Au sujet de la conformité de la procédure, il a ajouté : « Et conformément au règlement de la Fifa, la réserve a été formulée deux heures après le match et confirmée 24h au plus tard, en payant une caution au niveau de la Fifa ». En cas de victoire sur tapis vert, la RD Congo prendrait la première place du groupe B des éliminatoires au Sénégal avec six points en deux matchs.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.