Coupe du monde 2026 (Q) : la RDC dépose encore un recours !

La RD Congo aurait déposé une plainte formelle auprès de la Confédération Africaine de Football (CAF) contre le Soudan, à la suite de la 2e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026.  

Les Léopards accusent les Crocodiles du Nil d'avoir aligné un joueur non éligible lors de leur récente confrontation le 19 novembre dernier à Benghazi, en Libye, où le Soudan a remporté la victoire 1-0.

La Fédération Congolaise de Football (Fecofa) avance que le joueur en question, Jusif Ali, évoluant au FC Lahti en Finlande, aurait présenté un passeport finlandais plutôt que soudanais avant le coup d'envoi. Si elle est avérée, cette allégation pourrait compromettre son éligibilité et donc potentiellement offrir la victoire sur tapis vert aux hommes de Sébastien Desabre. 

Néanmoins, un document, authentique en apparence, circule et atteste que la FIFA aurait déjà validé la demande de la Fédération du Soudan de Football, permettant à Jusif Ali de changer de nationalité sportive, et ce depuis le 17 novembre, soit 48 heures avant le match. Malgré la contestation de la RDC, les chances que cette plainte aboutisse semblent donc minces, étant donné que le joueur semblait être en conformité avec les règles en vigueur. 

La RDC n’est pas à sa première

Ce nouvel épisode de contestation n'est pas sans rappeler un précédent de la RDC en début d’année. À cette époque, la Fecofa avait déposé une plainte similaire auprès de la CAF à l'encontre de la Mauritanie, obtenant gain de cause. Le jury disciplinaire avait alors validé le recours lié à l'inéligibilité de l'arrière gauche Khadim Diaw, né au Sénégal et aligné par la Mauritanie lors des éliminatoires de la CAN 2023. Une victoire par forfait (3-0) avait été attribuée à l'équipe congolaise.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.