Cadre du Stade Rennais, Hamari Traoré a accepté de prolonger avec son club jusqu’en juin 2023 ce lundi à l’issue de longues négociations. Au-delà de l’aspect sportif, avec la participation à la phase de groupes de la Ligue des champions cette saison, le latéral droit s’est montré convaincu par les efforts financiers accomplis par son employeur.

D’après L’Equipe, l’international malien a ainsi bénéficié d’une «prime de rattrapage», qui a permis de compenser le salaire limité qui était le sien depuis son arrivée en 2017, loin d’être en adéquation avec son statut de cadre et de vice-capitaine qu’il a acquis entretemps. Un geste forcément apprécié par l’Aigle.