Felix Afena-Gyan

Ces dernières heures, la grave blessure du Néerlandais Georginio Wijnaldum, prêté par le Paris Saint-Germain et victime d’une fracture du tibia, fait couler beaucoup d’encre du côté de l’AS Rome. Révélé la saison passée, le jeune international ghanéen Felix Afena-Gyan se retrouve notamment pris dans la tempête car accusé d’avoir provoqué la blessure de la recrue à l’entraînement. Alors que l’attaquant de 19 ans est pris pour cible et parfois insulté sur les réseaux sociaux, l’entraîneur romain, José Mourinho, a effectué une mise au point musclée.

«Parfois, le football peut être de la merde. En seulement 2 semaines, Gini est devenu l'un des nôtres grâce à ses qualités humaines (ses qualités footballistiques nous les connaissions déjà). Malheureusement, dans un très malheureux accident, il a eu une grave blessure qui l'empêchera de jouer pendant longtemps», a d’abord regretté le technicien portugais sur Instagram. «Mais ce n'est pas seulement le football qui peut être de la merde parfois, les gens peuvent l'être aussi. Ceux qui ont lancé les rumeurs selon lesquelles un gamin comme Félix pourrait être responsable de ce qui s'est passé sont de vraies ordures. Soyons tous ensemble ce soir (contre Cremonese ce lundi en Serie A, ndlr : nous jouons pour l’AS Roma, pour Wijnaldum et pour Félix.»

Des mots très forts et qui confirment que le Black Star est bien l’un des «chouchous» du Special One.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jose Mourinho (@josemourinho)