Sénégal : la CAF enquête sur Krépin Diatta

Krépin Diatta est visé par une enquête de la Confédération africaine de football (CAF) après son pétage de plombs faisant suite à l’élimination du Sénégal en huitièmes de finale de la CAN 2023.

Krépin Diatta a littéralement craqué après la sortie prématurée des tenants du titre sénégalais, lundi dernier, en huitièmes de finale de la CAN 2023. Favoris avant le coup d’envoi, les coéquipiers de l'ailier, aligné au poste de latéral droit en sélection, ont été renversés par le pays hôte, la Côte d’Ivoire, après l’ouverture précoce du score dès la 4e minute de jeu. Les Lions se sont en effet inclinés 4 tirs aux buts à 5 après l’égalisation de Franck Kessié sur penalty à la 86e minute (1-1).

Les Sénégalais auraient pu se mettre à l’abri au retour des vestiaires à la suite d’une faute sur Ismaïla Sarr dans la surface alors qu’il partait défier le gardien adverse, mais l’arbitre gabonais Pierre Atcho, non interpellé par la VAR, ne bronchait pas. Une erreur déjà de trop, alors que durant le premier acte, Sadio Mané s’en sortait miraculeusement avec un carton jaune pour un tacle qui méritait amplement un rouge (9e).

Au sortir de la rencontre, Krépin Diatta a laissé éclater sa frustration. « Tout le monde a vu, tu ne peux pas décider du sort de tout un pays comme ça. Ça c’est incompréhensible. (…) Un gars qui prend le ballon pour une chevauchée de 40 mètres, se fait déséquilibrer dans la surface face au gardien, et tu ne veux pas aller regarder la VAR. Je suis désolé mais là c’est abusé. Je suis vraiment désolé mais ils ont tué notre compétition », a-t-il lâché devant des journalistes.

Diatta risque gros

Outre les arbitres depuis épinglés par la CAF, l’intéressé s’en serait pris à l’instance. Dans une vidéo devenue virale, le joueur de l’AS Monaco aurait en effet lancé à un officier média de l’institution : « Vous nous avez tués, vous êtes des corrompus. Gardez votre coupe d'Afrique. » Selon plusieurs témoignages, il aurait maintes fois répété « Vous êtes des corrompus » à des personnes présentes sur place.

L’institution présidée par Patrice Motsepe aurait dès lors ouvert une enquête. Selon les informations des nos confrères de Sport News Africa, cette dernière dissèquera l’ensemble de la séquence pour faire des recoupements avec les témoignages des membres de la CAF présents sur scène, afin de déterminer qui étaient visés par les accusations. Le natif de Dakar risque plusieurs matches de suspension et une lourde amende. Affaire à suivre…

Sénégal : la CAF enquête sur Krépin Diatta
Prudence Ahanogbe