Sénégal : l’aveu de Koulibaly sur son choix de sélection

Invité à se prononcer sur le sujet des binationaux, le taulier de la défense du Sénégal, Kalidou Koulibaly, a joué franc-jeu. Le joueur de Naples, qui a défendu l’équipe de France en U20, a admis avoir longuement hésité avant d’opter pour les couleurs des Lions en 2015. «Ceux qui hésitent ? Je me mets dans la case parce que j’en fais partie aussi», a glissé le récent vainqueur de la CAN dans un entretien accordé à Onze Mondial. «Je suis venu tard, j’ai rejoint l’équipe nationale du Sénégal à 24 ans alors que j’avais déjà été sollicité une ou deux années auparavant.»

A partir de son cas personnel, le natif de Saint-Dié-des-Vosges a tenu à envoyer un message à la jeune génération. «C’est vrai que c’est une réflexion à avoir, tout le monde veut jouer pour les sélections nationales françaises. Mais après, quand tu réalises que tu as perdu du temps, tu t’en mords les doigts. (…) Personnellement, je m’en suis vraiment mordu les doigts. Je savais que le Sénégal pouvait m’offrir la chance d’évoluer au niveau international, et malgré ça, j’ai attendu deux ans. Et deux ans, ça fait une trentaine de matchs. Je n’ai pas pu jouer pendant 30 matchs avec mon équipe nationale et je m’en mords les doigts encore aujourd’hui», a assuré le Lion. Des propos profondément sincères et particulièrement forts.

Sénégal : l’aveu de Koulibaly sur son choix de sélection
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.