Après les sanctions sportives, les joueurs du Stade Tunisien qui ont agressé le gardien de l’AS Marsa, Youssef Trabelsi, dimanche dernier, doivent maintenant faire face à la justice. La presse tunisienne indique ainsi que l’Unité centrale de la garde nationale de Lâaouina a décidé de maintenir en garde à vue Kaies Amdouni, déjà radié à vie, ainsi que ses coéquipiers Malek Landolsi et Mohamed Ben Ali. L’intendant de la formation de Tunis, Houssem Bouchoucha, est également placé en garde à vue. Eux aussi radiés à vie et convoqués par les forces de l’ordre, Kais Amdouni et Seifeddine Benakeremi ne se sont pas présentés au rendez-vous. Le ministère de l’Intérieur explique qu’ils vont faire l’objet de procédures judiciaires.