Matthieu Dossevi risque d’être lourdement sanctionné par Toulouse.  L’ailier togolais aurait été surpris en train de suivre, depuis le banc de touche, le match opposant le FC Barcelone au Real Madrid pendant que son équipe jouait

Récemment nommé capitaine de Toulouse par intérim durant la période d’indisponibilité de l’Ivoirien Max-Alain Gradel, le Togolais Matthieu Dossevi ne débute pas son mandat de la meilleure des manières. C’est peu dire… Ces dernières heures, l’entraîneur des Violets, Antoine Kombouaré, a en effet confirmé qu’un ou deux joueurs ont suivi le Clasico de la Liga espagnole qui a opposé le FC Barcelone au Real Madrid (0-0) mercredi dernier sur un smartphone depuis le banc de touche pendant que leurs coéquipiers étaient en train de s’incliner 4 buts à 1 face à l’Olympique Lyonnais en Coupe de la Ligue… Kombouaré n’a pas dévoilé l’identité des coupables mais, d’après diverses sources concordantes, il ne fait guère de doutes qu’il s’agit de Dossevi et du Belge d’origine congolaise Aaron Leya Iseka.

Un écart filmé par un supporter

Pour Kombouaré, cette attitude irrespectueuse ne restera pas impunie. En conférence de presse d’après-match, le technicien du TFC avait répondu aux médias sur l’attitude de(s) fautif(s). «Il sera sanctionné très lourdement. C’est la génération portable. J’ai pris des décisions concernant un ou deux joueurs. Moi je suis prêt à tout, même aller chercher un joueur au commissariat de police à 3h du matin… après il ne faut pas tout accepter. C’est pour ça je suis en retard», avait-il lâché. Toulouse étant déjà dans une très mauvaise posture en championnat avec à la clé une place de lanterne rouge, ce comportement risque de contrarier encore plus les supporters, déjà très remontés contre le club.

Précisons que le malheur de Dossevi provient d’un supporter présent au stade. C’est ce dernier qui a enregistré la scène et l’a diffusée par la suite sur les réseaux sociaux. Le joueur s’est certes depuis excusé, mais cela ne devrait toutefois pas l’exempter de sanctions. En attendant, l’Epervier fait tout de même partie du groupe retenu pour affronter Nice samedi.

La scène en vidéo