La menace a été mise à exécution. Face à la grogne des clubs de Ligue 2, qui menaçaient de ne pas prendre part à la prochaine journée de championnat faute du versement de leurs primes, la Fédération tunisienne a annoncé la suspension provisoire du championnat. 15 clubs se sont unis afin de recevoir leurs primes de 100 mille dinars, promises par le ministère des Sports. La somme aurait dû parvenir aux clubs début novembre.