Seul leader après sa victoire face à la Jeunesse Sportive de Kairouanaise (1-0) obtenue sur le fil grâce à un penalty très litigieux accordé par l’arbitre dans les dernières secondes, le Club Africain est prêt à rejouer la rencontre, qui avait été momentanément interrompu dimanche en raison de débordements consécutifs à la décision de l’homme en noir. Président des Rouge et Blanc, Slim Riahi a lui même effectué la demande auprès de la Fédération tunisienne de football en début de semaine, indique Kawarji.net. Reste à voir quelle suite l’instance donnera à cette requête alors que toutes les activités sportives vont être suspendues dans le pays pour la période allant du 17 au 27 novembre en raison de l’élection présidentielle (à l’exception du match de la sélection face à l’Egypte, mercredi prochain).