Coup dur en perspective pour le CS Sfaxien. Affaibli par les départs de plusieurs cadres l’hiver dernier et décroché dans la course au titre, le CSS est en plus sous le coup d’une interdiction de recrutement. La commission des litiges de la Fédération tunisienne a informé les Noir et Blanc de leur interdiction de recrutement « jusqu’à régularisation de la somme de 140 300 dinars tunisiens » (environ 65 600 euros) à leur ancien joueur Taoufik Salhi. L’US Monastir et l’Olympique de Kef sont frappés par la même sanction jusqu’à ce qu’ils règlent leurs dettes envers plusieurs joueurs.