Nabil Maâloul est revenu sur l’élimination de la Tunisie, tenante du titre, dès le tour de qualification du CHAN 2014. Le nul ramené du Maroc (0-0), samedi, n’a pas suffi à effacer la défaite concédée à l’aller à Sousse (0-1). Malgré tout, le sélectionneur des Aigles de Carthage estime qu’il n’y a pas péril en la demeure. Le technicien tunisien a tout d’abord félicité les joueurs locaux. « Après tout, les joueurs n’ont pas démérité surtout au match retour à Tanger. Ils se sont investis et impliqués à 100%. Je suis globalement satisfait de leur prestation en dépit de quelques carences repérées« , a fait savoir Maâloul, avant d’indiquer que le CHAN ne représentait de toute façon pas un objectif. « Certains vont certainement dire que j’ai tenu ces propos après avoir été éliminé. Mais en toute sincérité, je tiens à le répéter nous n’avons pas placé le CHAN parmi nos priorités. Tout le monde sait que la qualification à la phase finale de la Coupe du Monde au Brésil demeure notre principal objectif« , a expliqué le technicien, estimant que la double confrontation face au Maroc a répondu à ses attentes : « nous avons opéré un élargissement de l’effectif dans le dessein de retenir un noyau de 5 joueurs potentiellement utiles pour l’équipe nationale A et capables de relever la concurrence« .