Arrêtés la semaine passée par la police dans le cadre d’une enquête sur un trafic de stupéfiants, Oussama Sellami et Hatem Trabelsi ont été remis en liberté mercredi, selon la presse tunisienne. Soupçonnés d’avoir consommé des stupéfiants, le milieu du Club Africain et l’ancien international tunisien ont subi des tests qui se sont avérés négatifs. Les deux joueurs ont été blanchis de toute accusation, au contraire de Zied Jaziri. L’ancien attaquant de l’Étoile du Sahel demeure en effet en état d’arrestation.