Algérie : un cadre des Fennecs arrive en Serie A !

Riyad Mahrez à Al-Ahli, Youcef Belaïli au MC Alger, Mehdi Leris à Stoke City… Le mercato bat son plein pour les internationaux algériens et un nouveau Fennec est sur le point de changer de club.

Une saison après son arrivée en Turquie, Ahmed Touba est en passe de quitter Basaksehir pour rejoindre la Botte. C’est en tout cas ce qu’affirme le très bien renseigné Gianluca Di Marzio. Selon le journaliste italien, le défenseur central de 25 ans s’apprête à débarquer à Lecce, septième de Serie A après la première journée, et la victoire contre la Lazio (2-1). L’opération porterait sur un prêt avec obligation d’achat. D’après la même source, les Giallorossi ont bouclé les négociations et attendent la venue du natif de Roubaix, entre l’arrivée déjà entérinée de Faticanti en provenance de la Roma et le possible retour de Rémi Oudin (Bordeaux). L’officialisation devrait intervenir dans les heures, voire les jours à venir.

Passé cadre avec l’équipe d’Algérie

Ahmed Touba a signé à Basaksehir l’été dernier en provenance du club néerlandais du RKC Waalwijk. Il venait d’y passer deux saisons avec 62 matches, 3 buts et 2 passes décisives au compteur. Lors du dernier exercice en Turquie, il faisait partie des meilleurs éléments de la formation stambouliote (24 apparitions en Süper Lig dont 21 titularisations).

Appelé pour la première fois en équipe d’Algérie en mars 2021, l’ex-international Espoir belge (3 sélections), s’est progressivement imposé avec les Fennecs jusqu’à devenir un incontournable aux yeux du sélectionneur Djamel Belmadi (11 capes, 1 but). Il faisait partie du dernier rassemblement des Verts en juin. Pour l’occasion, il avait été aligné sur le côté gauche de la défense dans le cadre du match nul 1-1 face à la Tunisie. Sauf énorme surprise, il devrait être convoqué pour la prochaine trêve de septembre.

Algérie : un cadre des Fennecs arrive en Serie A !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.