En soins au centre de rééducation de Capbreton, Leyti N’Diaye aurait eu altercation ce week-end avec deux joueurs de Sochaux, eux aussi en phase de reprise, Damien Perquis et Jérémie Bréchet. D’après les dires du défenseur sénégalais de l’AC Ajaccio, appuyé par son président, Alain Orsoni, il aurait été la cible d’attaques verbales des joueurs doubistes, qui ont raillé le niveau de l’équipe insulaire, alors que celle-ci est mieux classée en Ligue 1 que le FCSM. D’après son président, Leyti N’Diaye aurait décidé de quitter le centre situé dans les Landes car il aurait ensuite été la cible d’injures xénophobes, une information démentie par la suite par le Sénégalais lui-même, qui confirme néanmoins avoir eu une vive explication verbale avec ses deux homologues sochalien pendant son séjour.