Victorieuse 1-0 vendredi au Cameroun en barrage aller, l’Algérie a fait un immense pas vers une qualification à la Coupe du monde 2022. A son retour sur le sol algérien, le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a toutefois tenu à éviter toute enflammade avant le match retour de mardi à Blida.

«Il nous reste encore un match. Ce qu’on a réussi à faire chez eux, ils se disent qu’ils peuvent le faire chez nous. Nous le savons. Les joueurs étaient heureux mais ils savaient tous qu’il reste encore la manche retour. Un match très important. Les joueurs sont concentrés», a assuré le technicien. «La qualification n’est pas encore obtenue. On a gagné la première bataille, il nous reste une deuxième qui va aussi être difficile. Comme nous l’avons dit c’est une qualification à la Coupe du monde et il faut passer par ce genre de moments.»

Même retenue chez le capitaine Riyad Mahrez en conférence de presse d’après-match. «On ne pense pas que c’est plié. On a gagné avec beaucoup d’envie. Il y a un deuxième match à Blida dans d’autres circonstances. Rien n’est joué, tout reste ouvert», a insisté le vainqueur de la CAN 2019.