L’absence de Chaïbi scandalise l’Algérie

Vladimir Petkovic, le sélectionneur de l'Algérie, a annoncé jeudi sa liste de 25 joueurs retenus pour les matchs contre la Guinée (6 juin) et l'Ouganda (10 juin), à l'occasion des 3e et 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Farès Chaïbi, le milieu offensif de l'Eintracht Francfort en Bundesliga, n'a pas été appelé à la surprise générale. Et son absence fait jaser…

“Une absence totalement incompréhensible”, dénonce ainsi La Gazette du Fennec, rejointe entre autres par le site de supporters toulousains Les Violets, qui s'étonne “Farès Chaïbi réussit sa saison en Allemagne… mais sort de la sélection algérienne“. S'il est vrai que l'Algérien de 21 ans n'a pas été transcendant à la CAN puis lors du rassemblement de mars, le premier de l'ère Petkovic, ses performances depuis sont pourtant très convaincantes.

A son actif ? De récentes excellentes sorties en Bundesliga, un titre de meilleur passeur de la Ligue Europa Conférence (6), et une distinction officieuse mais gratifiante mise en avant par LGDF : l'ex-Toulousain est le joueur de moins de 21 ans ayant créé le plus d’occasions dangereuses (16) durant cette saison 2023-2024 dans les cinq grands championnats européens.

Petkovic se contredit

Petkovic ne s'est d'ailleurs pas montré très convaincant au moment de justifier son absence en conférence de presse. “Farès Chaibi a eu des hauts et des bas lors des derniers mois, même si il a bien fini la saison. C’est mon choix” a expliqué de façon quelque peu surprenante le technicien. “Chaibi c’est le futur de l’équipe nationale” a aussi ajouté de façon encore plus surprenante Petkovic.

Alors pourquoi n'est-t-il pas dans sa liste ? Faire une saison convaincante dans un championnat de premier plan, en l'occurrence en Bundesliga (28 matchs, 2 buts et 4 passes décisives), n'est pas si courant à cette âge-là. Mais le Lyonnais de naissance aura sans doute de nouveau sa chance avec les Fennecs à court-moyen terme, et cette non-convocation, qui est une aberration pour la plupart des suiveurs du football algérien, ne doit pas le décourager. Quoi qu'il en soit, Petkovic ne semble pas être le maître en matière de communication, comme l'en atteste aussi l'incompréhension qui règne avec Riyad Mahrez, non appelé pour ce rassemblement…

L’absence de Chaïbi scandalise l’Algérie
Anthony Olivier

Explorateur et gratte-plume du football africain, j'aime brosser le portrait des nouvelles pépites du continent.