Inter : la belle émotion d’Eto’o pour son “fils” Onana

Mercredi, l’Inter Milan a pris une option sur la qualification en finale de Ligue des Champions, en dominant l’AC Milan dans le derby de la Madonnina (0-2). Auteur d’un nouveau clean sheet, le septième en C1 cette saison, André Onana (37 apparitions TCC, série en cours) a été adoubé par Samuel Eto’o.

Grâce à des buts précoces d’Edin Džeko (8e) et d’Henrikh Mkhitaryan (11e), les Nerazzurri ont pris le meilleur sur les Rossoneri en demi-finales aller de LdC et ont un pied en finale. Arc-boutés en 3-5-2, les Intéristes ont pu compter sur une défense de fer, avec André Onana en dernier rempart. Le portier camerounais (34 capes) a été infranchissable sur sa ligne – sauvé par le poteau sur un tir de Tonali à l’entrée de la surface (63e).

Un appel du pied pour André Onana ?

Au sortir de la rencontre, Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et ex-attaquant de l’Inter, s’est réjoui de la performance de son ancien club et du natif de Nkol Ngok. « (C’est une) émotion particulière de voir mon Inter gagner le derby et de voir André Onana, qui peut jouer la finale de la Ligue des Champions. Je suis heureux comme président de la Fédération et comme son père », a réagi le champion d’Europe 2010, au micro de Prime Video Italia. « C'est mon fils, a-t-il renchéri. Il a grandi dans mon académie. C'était un bon garçon, j'ai tellement d'émotions quand je me souviens de ses débuts. Il est aussi bon avec ses pieds que Julio Cesar. »

Des propos qui devraient faire plaisir à l’ancien de l’Ajax, quoiqu’ils ne suffisent pas à rapatrier le « fils » prodigue en sélection… En effet, Onana, qui a pris sa retraite internationale le 23 décembre 2022, sur fond d’une Coupe du monde polémique, emmaillée de tensions avec le sélectionneur Rigobert Song et le staff des Lions Indomptables, ne serait pas proche d’un retour avec l’équipe du Cameroun malgré les tentatives de rapprochement opérées par son « père ». « Il (André Onana, ndlr) a décidé de prendre sa retraite internationale. Tu ne peux pas le forcer », avait confié son compatriote Zambo Anguissa dans une interview à Canal+ début avril.

Inter : la belle émotion d’Eto’o pour son “fils” Onana
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.