Bien fournie à toutes les lignes, portée par le talent de Riyad Mahrez et victorieuse de la CAN 2019, la sélection actuelle de l’Algérie postule à une place parmi les meilleures équipes algériennes de l’histoire. Pour le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, elle a largement les moyens pour devenir la numéro un.

«Cette équipe d’Algérie peut-elle devenir la meilleure de l’histoire ? Peut-être. C’est quoi la meilleure équipe d’Algérie ? Il y a eu 1982. On aime se souvenir de cette période. C’était une équipe de qualité. On respecte ça. En 1986, pareil. En 1990, elle était moins flamboyante mais elle gagne la CAN quand même. On retient ce titre. Il y a eu la qualification en 2010 pour la Coupe du monde (Afrique du Sud). Ce que l’on retient en 2014 (Brésil), c’est que l’on passe le premier tour. Cette équipe a mis fin à l’hégémonie du souvenir de 1982», a expliqué le technicien ce lundi à Lille en conférence de presse. «Il est important d’avoir des générations qui se succèdent et font mieux que les précédentes. Il faut évoluer. Gagner une CAN à l’extérieur n’avait jamais été fait. Sans prétention aucune. Le mérite en revient aux joueurs. Il faut le retenir. C’est un acquis. Ceci étant dit, je ne veux pas trop comparer les époques.»

S’ils ne perdent pas contre la Colombie mardi en amical, les Fennecs version Belmadi égaleront le record d’invincibilité (15 matchs) détenu par la génération 1990.