Algérie : les détails du nouveau contrat avec Adidas connus

Attendue depuis plusieurs mois, la signature du nouveau contrat entre la Fédération algérienne de football (FAF) et l’équipementier Adidas a été officialisée ce jeudi 27 avril 2023.

« La Fédération algérienne de football, représentée par son Président, Djahid Zefizef, et l’équipementier Adidas, représenté par Bilal Fares, Général Manager Adidas MENA, ont procédé, ce jeudi 27 avril 2023 au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, à la signature officielle du contrat qui doit les lier du 1er janvier 2023 au 31 décembre 2026 », a annoncé la FAF sur son site officiel, en marge d’une cérémonie solennelle tenue à Alger. «Nous nous sommes engagés avec l'entreprise Adidas, mais cette fois avec la maison-mère», s'est satisfait le président de la FAF, Djahid Zefizef, en conférence de presse afin de souligner que les deux parties sont cette fois liées directement et sans intermédiaire, ce qui n'était pas le cas par le passé et qui avait généré certains problèmes.

Alors qu’un accord de principe avait été conclu entre les deux parties en décembre dernier, la firme allemande a ainsi officiellement prolongé son partenariat avec les Fennecs pour trois années supplémentaires. Une histoire d’amour débutée en 2015 et qui est partie pour durer au moins onze ans, jusqu'en 2026. « Cette nouvelle idylle confirme les relations fortes et étroites qu’entretiennent les deux parties depuis 2015, date de la conclusion du premier contrat, et les ambitions qu’ils partagent pour donner à leur nouvelle collaboration un élan porteur de consécrations et de satisfactions de part et d’autre », a confirmé Zefizef dans le communiqué de presse publié après la signature du nouvel accord.

Un nouveau contrat « plus avantageux »

En décembre dernier, la FAF avait brièvement évoqué les détails financiers du nouveau contrat avec la marque aux trois bandes, prenant soin de notifier que « les montants sont plus avantageux que le précédent contrat, sur les plans de l’apport en nature (dotations), en numéraire et en matière de bonus (primes liées aux résultats). » Ce jeudi, Adidas a révélé le volet sportif de cet accord lucratif.

« En étroite collaboration avec la Fédération algérienne de football, Adidas veillera à ce que le pays soit bien équipé en kits saisonniers pour soutenir les équipes lors des grandes compétitions de football, notamment la Coupe d'Afrique des Nations en 2024 et 2025, et la Coupe du monde de la FIFA 2026, a détaillé l’équipementier germanique dans son communiqué de presse. En outre, Adidas et la Fédération algérienne de football travailleront ensemble pour soutenir l'équipe nationale féminine qui participera à la Coupe d'Afrique des Nations féminine l'année prochaine. »

Le coup de poker réussi de la FAF

« Nous sommes d’ores et déjà convaincus que les dotations de l’équipementier seront à la hauteur de nos attentes, sur le double plan qualitatif et quantitatif, mais également en tenant compte des besoins spécifiques de la fédération et d’autres volets aussi importants comme la préservation de l’environnement dans la confection des habits. Par ailleurs, n’oublions pas que c’est sous la tunique estampillée Adidas que l’Algérie a conquis trois titres lors des quatre dernières années : la CAN TotalEnergies en 2019, au Caire, la Coupe Arabe de la FIFA – Qatar 2021 et la Coupe Arabe des nations U17 en 2022 en Algérie. Et s’apprête à en conquérir d’autres à l’avenir avec l’apport indéniable de son partenaire Adidas », s’est satisfait le dirigeant de 60 ans. Ce dernier frappe un grand coup alors qu’un divorce avait longuement été pressenti avec la marque septuagénaire.

En effet, la FAF avait lancé en août 2022 un appel d’offres pour choisir un nouvel équipementier, avant d’annoncer le renouvellement de son contrat avec Adidas, avec une revalorisation à la clé. Visiblement un coup de bluff de la part de Zefizef !

Algérie : les détails du nouveau contrat avec Adidas connus
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.