Algérie : Motsepe félicite et s’exprime sur la CAN 2025

Suite au coup de sifflet final de la CAN U17, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, a encensé le pays hôte, l’Algérie.

Et de deux pour l’Algérie. Après le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2022 qui s’est achevé en apothéose le 4 février dernier sur une victoire du Sénégal, c’est au tour de la CAN U17 2023 d’être couronnée de succès. Présent face aux journalistes jeudi au sortir de la cérémonie de remise des médailles de bronze au Burkina Faso après la victoire sur le Mali dans le match comptant pour la troisième place (2-1), Patrice Motsepe a (re)-dit tout le bien qu’il pensait du pays organisateur, quelques mois après avoir s'être enflammé au sujet du CHAN.

« La CAF et le football africain sont très reconnaissants à l’Algérie d’avoir réussi l’organisation de la CAN des moins de 17 ans et auparavant du CHAN des joueurs locaux. Je tiens à adresser mes remerciements au gouvernement algérien pour son accompagnement et son encouragement pour le football africain. L’Algérie poursuit son assistance à toutes les catégories juvéniles en les plaçant dans les meilleures conditions », a encensé le dirigeant sud-africain. « La compétition s’est déroulée dans les meilleures conditions dans un pays où le peuple adore le ballon rond. L’Algérie a prouvé qu’elle reste un pays de football par excellence, et capable de relever les défis dans les grandes manifestations sportives », a-t-il ajouté.

Motsepe calme le jeu

Des éloges qui interviennent alors que l’Algérie est en course pour l’organisation de la CAN 2025, en concurrence avec le Maroc, la Zambie et le tandem Nigéria-Bénin auteur d’une candidature conjointe. Questionné sur les chances des Fennecs d'obtenir l'attribution de la compétition, Motsepe a toutefois préféré calmer le jeu en faisant valoir la neutralité inhérente à son statut. « Il existe une commission indépendante qui visite et inspecte les infrastructures sportives des pays ayant déposé leurs candidatures à l’instar de l’Algérie, du Bénin et du Maroc », a souligné le patron du football africain, insistant sur le fait que le choix se fera sur la base de la « transparence ». Rendez-vous d’ici à septembre pour connaitre l’identité du pays hôte, en même temps que celui de l'édition 2027 pour laquelle l'Algérie postule aussi.

Algérie : Motsepe félicite et s’exprime sur la CAN 2025
Prudence Ahanogbe